Choisir son assurance chômage

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2021

Sommaire

Choisir son assurance chômage

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les assurances perte d'emploi ne sont pas obligatoires mais permettent de vous aider à rembourser les mensualités de votre prêt en cours en cas de perte d'emploi.

Chaque emprunteur se trouve dans une situation différente et doit choisir son assurance chômage en fonction de ses besoins.

1. Identifiez vos besoins

Dans certains cas, souscrire une assurance chômage n'est d'aucune utilité.

Sûreté de l'emploi

Si vous bénéficiez de la stabilité de l'emploi, l'assurance chômage n'est pas nécessaire, c'est le cas si :

  • Vous êtes fonctionnaire titularisé.
  • Vous êtes proche de la retraite.

Faible impact budgétaire

Les prêts dont les mensualités ne représentent qu'un faible impact sur le budget de votre ménage n'ont pas nécessairement besoin d'être couverts.

2. Étudiez l'étendue des prestations

Certaines assurances « perte d'emploi » ne rembourseront que la moitié des mensualités du prêt, d'autres s'engageront pour la totalité.

Bien entendu, les premières sont moins chères que les secondes, il convient donc de savoir si la différence de prix est justifiable en fonction de vos revenus.

Plus les mensualités du prêt représentent une part importante du budget, plus il convient de s'assurer à 100 % afin d'éviter toute situation difficile.

3. Analysez vos chances de retrouver du travail

Certaines personnes réunissent des conditions idéales dans leur profession, leur permettant de retrouver un emploi facilement.

Or, les assurances « perte d'emploi » comportent toutes une franchise pouvant aller jusqu'à 180 jours, ce qui signifie que l'assureur ne paiera les mensualités du prêt qu'au bout de 6 mois sans emploi.

Si vous pensez être en mesure de retrouver un travail dans les 3 mois qui suivent la perte d’activité, il est préférable de choisir une franchise plus courte, car une garantie se déclenchant au bout de 6 mois risque de ne jamais servir.

Si vous travaillez dans le secteur industriel et êtes susceptible de vous voir proposer un chômage partiel, sachez qu'alors l'assurance perte d'emploi ne se déclenchera pas.

4. Identifiez les risques

La plupart des assureurs limitent leurs prestations. Par exemple, certaines garanties ne paieront que 9 mensualités du même emprunt.

Ainsi, si vous travaillez dans un secteur en difficulté et êtes susceptible de subir plusieurs licenciements au cours de votre prêt, tournez-vous vers la garantie la moins limitée possible.

La majorité des assurances « perte d'emploi » inclut une carence de 180 jours, ce qui signifie que la couverture ne se déclenchera que 6 mois après sa souscription. Vous devez donc mesurer le risque de perdre votre travail dans les 6 premiers mois qui suivent le début du prêt.

5. Prenez en compte votre âge

Les assurances perte d'emploi ne sont pas accessibles aux personnes de plus de 65 ans, voire 55 ans pour certaines. Vous devez choisir une garantie vous permettant de bénéficier de la couverture pendant toute la durée du crédit.

De plus, si vous êtes susceptible de partir en pré-retraite, vous n'avez pas d'intérêt à souscrire ce type de garantie, car elle ne se déclenche que dans le cas d’un licenciement.

Ces pros peuvent vous aider